Histoire et nuisance du mégot :

Un mégot pollue 500 L d’eau avec des substances toxiques pour l’Environnement !

L’invasion du mégot dans notre environnement est en pleine croissance !

Depuis la mise en place de la loi Anti-tabac dans les lieux publics, les mégots anciennement collectés dans de nombreux cendriers se retrouvent à l’extérieur.
En France, plusieurs milliards de mégots par an se retrouvent dans nos caniveaux, plages, égouts, rivières, montagnes… Et tous mènent à la mer (voir l’excellent travail d\’Ecolorue pour s’en convaincre !)

Ce déchet toxique met plusieurs années à se dégrader et détériore notre éco-système en causant des dommages variés : pollution visuelle et olfactive, la mise en danger des enfants et des animaux et surtout une pollution chimique invisible dont l’Homme est encore trop inconscient.

Chaque fumeur doit être responsable et réfléchir à son comportement pour endiguer ce fléau. Aujourd’hui montré du doigt, le fumeur éco-responsable peut prouver que santé et environnement ne sont pas antagonistes.

La problématique du mégot a trouvé la solution écologique afin de lutter contre cette invasion : permettre à chacun de posséder un cendrier de poche, offert ou vendu, afin que les mégots soient ramassés où que vous soyez.

Le mégot en chiffres :

51.4 milliards de cigarettes (plus environ 20 % qui échappent aux statistiques nationales) sont consommées chaque année en France selon l‘OFDT pour un chiffre d’affaire global de 17.8 milliards d’euros ce qui représente 14 milliards de recette fiscale.
Cette quantité astronomique de mégots se retrouve majoritairement dans la nature et induit de nombreux problèmes : Mort d’animaux par étranglement : les poissons et les mouettes les prennent pour des crevettes. Pollution des collecteurs d’égouts. Colmatage des dégrilleurs en amont des centrales d’épuration. Pollution des nappes phréatiques due à la concentration aux métaux lourds. (Se rapporter aux études du professeur R. Gersbergspécialiste des pollutions aquatiques à l’université de San Diego )

En France, depuis la mise en place de la loi anti-tabac dans les lieux publics, les mégots anciennement collectés dans de nombreux cendriers se retrouvent à l’extérieur.
Le taux de nicotine contenu dans un décoction de 200 mégots est suffisant pour tuer un Homme. Ce déchet toxique met plusieurs années à se dégrader et détériore notre éco-système en causant des dommages variés : pollution visuelle et olfactive, la mise en danger des enfants et des animaux et surtout une pollution chimique invisible dont l’Homme est encore trop inconscient.
Chaque fumeur doit être responsable et réfléchir à son comportement pour endiguer ce fléau. Aujourd’hui montré du doigt, le fumeur éco-responsable peut prouver que santé et environnement ne sont pas antagonistes.
La problématique du mégot a trouvé la solution écologique afin de lutter contre cette invasion : permettre à chacun de posséder un cendrier de poche, offert ou vendu, afin que les mégots soient récupérés où que vous soyez.

Keep it clean !